Toutes les recettes et conseils
de MAG’ cocotte...

Adapter son comportement alimentaire pendant les fêtes

Posté dans :
Conseils cuisine

22 Déc. 2016


Un repas de fête est un moment de partage et de convivialité. Ne vous privez pas et FAITES-VOUS PLAISIR avec les conseils de French Cocotte !
Adapter son comportement alimentaire pendant les fêtes

Un repas de fête est avant tout un moment de partage et de convivialité. Alors, ne vous privez pas, et FAITES-VOUS PLAISIR !

Mais pour éviter de gâcher une partie de votre repas... restez attentif aux quantités consommées. Voici quelques conseils pratiques et simples pour éviter l’indigestion. Votre foie vous en remerciera ;)

 - APERO -

Hôte

Ne sortez pas tout d’un coup : apportez vos mignardises au fur et à mesure, pour laisser à vos convives le temps de manger et de ressentir leur état de satiété.

Vous pouvez leur proposer des petites assiettes individuelles pour qu’ils puissent se rendre compte plus facilement de la quantité de mignardises qu’ils vont manger.

Convive

Gardez en tête qu’il va falloir tenir jusqu’au dessert !! Alors, ne vous gavez pas de petits toasts, vous n’auriez plus faim et vous gâcheriez la suite de votre repas.

Ce serait dommage de ne pas savourer la délicieuse bûche de Tati Christine.

 

 - BOISSONS -

Hôte

Fournissez des verres à eau et remplissez-les régulièrement. Et oui, on a tendance à boire davantage quand nos verres sont servis !

Veillez à ce que les carafes d’eau ne soient jamais vides.

Convive

La règle de base : au minimum un grand verre d’eau entre chaque verre d’alcool, car l'alcool déshydrate et donne soif.

Vous vous sentirez bien mieux le lendemain :)

 

- ENTREE -

Hôte

Pour un service à l’assiette (c’est-à-dire servir les convives avec des assiettes déjà dressées), optez pour des petites portions. Ajoutez de la salade : fraicheur et légèreté font plaisir à ce moment-là !

Attendez que tout le monde ait terminé pour proposer de resservir. Surtout, ne vous vexez pas si certains ne finissent pas leur assiette. Mettez vos convives à l’aise !! A chacun son appétit…

Convive

Soyez sympa : félicitez votre hôte !

Ne culpabilisez pas si vous ne finissez pas votre assiette. Si vous souhaitez garder de la place pour la suite, trouvez le cousin qui finira votre assiette, ça renforce les liens familiaux !

 

- PLAT CHAUD -

Hôte

Pour un service à table : personnalisez les quantités, en demandant à chacun son état de faim.

Ramenez les plats en cuisine dès que tout le monde est servi, pour ne pas les laisser en permanence sous les yeux. Là encore, attendez que tout le monde ait terminé avant de proposer de resservir, et ne vous vexez pas si certains ne finissent pas.

Convive

Lors du service, souvenez-vous cette phrase magique : «Tout a l’air très bon, sers-moi un peu de tout

Anticipez à la baisse votre faim. Vous pourrez toujours vous resservir… mais vous serez probablement déjà rassasié(e) !

 

- FROMAGE -

Hôte

Et si vous proposiez plutôt un fromage servi à l’assiette, pour aider vos invités à se maîtriser ?

Exemple : salade + croustillant de fromage dans une feuille de brique (5 min à 180°) + une pointe de miel + quelques noix.

Convive

Devant un plateau de fromages, rappelez-vous la quantité totale raisonnable : l’équivalent de 1/4 de camembert.

Ne forcez pas sur le pain : 10 cm de baguette environ.

 

- DESSERT -

Après un sans-faute, il sera dommage de tout gâcher au moment le plus doux du repas...

Hôte

Personnalisez le service, en fonction de l'état de faim de chacun (mêmes règles que pour le plat chaud).

Convive

Une petite part dégustée tout doucement, en se concentrant sur les perceptions sensorielles, procurera plus de plaisir qu’une grosse part engloutie sans attention.

 

- ET APRES ? -

Hôte

Proposez des tisanes à la verveine pour aider la digestion.

Convive

2 verres d’eau au minimum avant de se coucher, si vous souhaitez être de nouveau d’attaque dès le lendemain !